Mikhtav Hadash

Numéro 7 : LE POLITIQUE dans la pensée juive

 La pensée juive a-t-elle élaboré une pensée politique ? Quelle place peuvent occuper les différents pouvoirs dès lors que la Tora est la Loi par excellence ? Si le judiciaire s’arroge la place de choix, l’exécutif en a-t-il encore une ou bien n’est-il envisagé que comme un moindre mal ? Quel est le rôle du théologique et des prêtres dans la société politique juive antique ? Le prophétisme est-il une des formes originales de la politique juive, l’invention d’une cohabitation spécifique entre le pouvoir et son contre-pouvoir ? A moins que la spécificité juive ne se réduise à l’invention du théologico-politique ?

La Tora n’a de cesse de mettre en garde contre la dérive autoritaire du pouvoir, y compris à propos de ses rois légendaires. De grandes figures bibliques (Joseph, Moïse, Josué, Samuel, Deborah, Saül, David, Salomon, Achab, etc.) mais aussi les Juges illustrent les tentatives d’organiser le politique et d’éviter ses dérives violentes ou absolutistes ; elles donnent à penser, aujourd’hui encore, la pertinence éthique, politique et spirituelle des modes de gouvernance envisagés. Les contributions des auteurs de ce dossier montrent à quel point la pensée juive est réticente face au pouvoir. La tradition juive ne développe pas une philosophie pratique du politique ; la réflexion à laquelle elle invite, porte davantage sur la nature du pouvoir que sur son organisation. Cette réflexion est parfois déroutante et intègre inévitablement une dimension utopique voire messianique.

 Avec la participation de : Shaoul BENCHIMOL, Alexis BLUM, Emmanuel BONAMY, Dominique BOUREL, Jean-Gérard BURSZTEIN, Philippe CHRIQUI, Yeshaya DALSACE, Rivon KRYGIER, David LEMLER, Yoav LÉVY, Claude RIVELINE

 Et aussi
Un grand entretien avec le rabbin et philosophe Daniel Epstein par Ruth SCHEPS. Des études sur André Néher et Éliane Amado Lévy-Valensi par Gabriel PEREZ et Sandrine SWARC. Côté culture, un entretien avec l’écrivain Marcel Cohen, une recension des témoignages de Naomi Ragen et de Shulem Deen sur le monde harédi, une recension de deux livres de Carol Iancu consacrés au Grand Rabbin Alexandre Safran, une du Hérode de Mireille Hadas Lebel et une évocation de Marin Karmitz.
Enfin, l’iconographie comporte un portfolio consacré aux photographies d’Axel SAXE, ainsi que des oeuvres du peintre Alain KLEINMANN.

 

Mikhtav Hadash est une revue de réflexion pour un judaïsme ouvert. Ouvert à tous, à toutes les sensibilités et à toutes les disciplines.


Pour lire des articles en ligne :  www.mikhtav.org     Pour vous abonner, cliquez ici